invitation à la douceur

Myriam de Magdala et Christ
 
Mes chers enfants d’Amour, chers amis, comme mon cœur est en joie de vous offrir mes mots aujourd’hui, ma Vibration et ma Présence. Je suis Myriam de Magdala et je viens vous saluer. Recevez toute ma tendresse de sœur et de Mère, conjointe à notre Mère Marie qui dépose sur vous toute la magie du Manteau bleu de la Grâce. Manteau que j’ai revêtu à l’époque où je suis venue sur ce monde, dans un corps de chair et dans lequel j’ai pu côtoyer le Christ, cet homme, ce frère et surtout où j’ai pu Rencontrer le Christ que nous sommes chacun, chacune.
Oui, je viens avec Joie non pas vous enseigner mais vous inviter à l’Amour, à l’Amour-Christ que nous avons, depuis si longtemps, depuis plus de 2000 ans, installé sur la Terre, sur ce monde qui est aujourd’hui un berceau. Un nouvel enfant, l’Amour-Christ manifesté dans le cœur d’une nouvelle Terre, d’un nouveau monde est sur le point de naître… Vous vivez et nous vivons, totalement unifiés en vous par ce même Cœur, cette Renaissance, ce plongeon dans la Vérité. Quelle Grâce…
Vous savez, à l’époque où j’ai marché sur ce monde, aux côtés de mon bien-aimé que j’ai aujourd’hui pleinement reconnu et intégré, ré-intégré, les temps étaient bien différents et les choses n’étaient pas aussi simples. Aujourd’hui, tout vous est donné. Tout vous est donné dans un élan d’Amour qui est Evidence, qui est Don total de l’Eternel. C’est ce que vous êtes. Recevez ce don précieux car comment pourriez-vous négliger ce que vous cherchez depuis si longtemps et dont vous vous êtes séparés, isolés ?
Je Suis Christ en Vérité et en Unité et en ma douce épouse et sœur, qui pourrait être chacun, chacune d’entre vous, je viens vous saluer.
Mon enfant, l’Amour te tend les bras, tu es Celle, tu es Celui… Tu es l’Evidence même… Tout est là… Tout est Simplicité et Joie… Qu’attends-tu, qu’attends-tu encore pour me laisser t’inonder de mon Amour, de ma Grâce ?
Abandonne les peurs, laisse-les glisser sur cette rivière d’Amour qui coule en Toi, en Nous…et laisse la Grâce t’alléger et te rendre à ce que tu es… Tu ne crains absolument rien… Seul l’égo a peur… Et pourtant, il n’est rien face à ce que Je Suis, à ce que Tu Es…
Mon enfant, ne vois-tu pas l’Evidence ? Retrouve ton Eternité… Et tout est là pour te faciliter la tâche, cette tache qui est seulement de rester tranquille, dans la Paix et le Silence…
Je te bénis et t’embrase avec tant de Douceur, tant d’Amour…chaque jour, chaque instant… le Feu dévorant se répand tel un parfum qui embaume tout ce qui est…
Je T’Aime mon enfant, mon Eternel, ma bien-aimée, mon bien-aimé… Je viens, je suis là, je suis ce que tu es de toute Eternité…
Retrouve ton droit divin qui est l’Eternité, qui est plus qu’un droit, une Evidence… Il n’y a rien d’autre, que cela…
Je vous salue en l’Eternité de notre Cœur unifié et reste fermement établi en chacun, sur cette Terre, afin de vous embraser, de tout enflammer jusqu’à l’ultime embaumement.
QUIL EN SOIT FAIT AINSI ! ET CELA EST !
Myriam de Magdala revient, unie en Marie notre Mère pour vous embrasser et pour communier.
(communion – baiser divin)
J’aimerais, avec mes sœurs les Etoiles, vous inviter à la Douceur, cette Douceur qui était mienne à l’époque et qui est toujours mienne aujourd’hui, qui est vôtre également. C’est avec joie et délicatesse, que je dépose un baiser sur chacun de vous, en votre cœur d’enfant, et vous rappelle à la Vérité. Oubliez tout votre passé, ce passé de l’astral, ce passé matriciel, tout ce qui fait partie du décor et plongez au cœur de la Vie… car je suis la Vie… je suis l’Onde qui vous immole avec douceur, je suis la rivière d’Amour qui pénètre vos cellules, les invitant à disparaître…
Tout est gommé… Actualisez cela, marquez cela en votre conscience… Rétablissez le bon ordre des choses et retournez-vous en vous laissant inviter à la danse du Christ, à la farandole Eternelle…
Je suis ce que tu es…
Myriam, en ce jour de fête, vous invite à la Vraie Fête, celle de l’Amour, celle de la Vérité.
A chacun, à présent, de trouver sa Liberté. A chacun, à présent, d’achever, en conscience, ce qui a été commencé.
Tout est là. Nous sommes là, en vous, plus que jamais pour ce bond immobile.
De Grâce, accueillez, en ce jour, tout mon Amour et toutes les effusions qui sont envoyées en votre Cœur d’Amour. Vous n’êtes plus cet enfant égaré, ce rôle s’efface… Laissez-le donc s’effacer et retournez-vous en, en votre Demeure… Là est la seule vérité, la seule chose à accomplir…
Je viens du Ciel et je suis votre Ciel, je viens de la Mer et je suis la Mère, je viens du Feu et je suis Feu d’Amour, je viens de la Terre et je vous porte avec tout mon Amour. Je ne suis rien d’autre que ce que tu es et chaque regard que tu poses, tu le poses sur moi, tu le poses sur toi. La Vérité et l’Amour sont partout où tu es, partout où ton regard se pose… Vois cette Evidence, mon enfant, mon amour, et cesse de tourner comme une girouette, arrête-toi et goûte quelques instants le Délice de l’Immobilité, de ce Silence qui danse et qui est plein…plein de toi, plein de moi, plein de tout ce que nous sommes…
Les Etoiles et moi-même vous embrassons. Tant d’Amour est là offert, répandu… Tant d’Amour EST… Osez le voir, osez le sentir, osez vous tourner vers Lui, osez vous fondre en Lui. Pour cela, il suffit simplement de vous effacer. C’est une petit mort mais pas une mort totale.
C’est une Renaissance… Une Reconnaissance…
Je m’incline devant vous, recevez toute la Grâce de l’Eternel…
Je vous Aime. Je suis, au-delà de Myriam, ce que vous êtes… Rien d’autre n’est important.
A tout de suite, à chaque instant, en vous, en nous, ici et partout.
Transmis par le Collectif des enfants de la Loi de UN


Laisser un commentaire

kréa Broderie |
Réalisations en mosaïque |
CREA-PEINTURE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ED DECORATION ET ARCHITECTURE
| casemignon
| nicoangel