JE M’AIME, TU T’AIMES, IL S’AIME….

 

« Qui ne connaît pas ce commandement donné par Jésus : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » ? Même si on considère qu’il est difficile à mettre en pratique, on croit généralement qu’il est facile à comprendre. Mais je vous demande : comment les gens s’aiment-ils eux-mêmes ? Ils font des excès de toutes sortes, maltraitent leur estomac, leurs poumons, leur cœur, leur cerveau… Si on demandait à tous ces organes ce qu’ils pensent de l’amour des humains, ils vous diraient leurs souffrances et leur mécontentement.

L’être humain oublie trop souvent que son corps physique représente toute une population, des millions de cellules avec des fonctions bien définies : on y trouve des soldats, des médecins, des ministres, des architectes, des évêques, des pharmaciens… exactement comme dans la société. Et l’homme qui est le roi de ce peuple ne se soucie pas beaucoup de lui ; c’est pourquoi ses cellules se plaignent sans cesse de ce roi injuste, ignorant, paresseux, qui les nourrit mal et les laisse sans lumière, sans chaleur, sans air pur. Alors, quel amour peut-il avoir pour les autres quand il s’aime si mal lui-même ? » O.M.AÏVANHOV



Laisser un commentaire

kréa Broderie |
Réalisations en mosaïque |
CREA-PEINTURE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ED DECORATION ET ARCHITECTURE
| casemignon
| nicoangel