Accompagnatrice de conscience

 

Encore une rencontre a marqué d’une pierre blanche…

 

Elle était sur mon chemin comme tous ces êtres qui m’ont été déposé, … juste là au  moment d’une autre traversée… pour une nouvelle libération…

 

On passe une vie à reproduire … ou à évoluer….et il y a des Êtres comme elle qui viennent poser des lanternes sur nos chemins et ramener la lumière dans nos intérieurs.

 

Avec Elle, j’ai reconnecté ma source,  j’ai appris à parler à ma présence divine,

 

j’ai appris à laisser faire …pour transmuter…

J’ai appris à acceuillir  l’ombre en lumière…

 

J’ai appris à me remercier et me pardonner … 

 

J’ai fait confiance en la  flamme qui brillait dans nos regards à notre première rencontre…

 

Je l’ai laissé s’investir dans un grand ménage de mon histoire et dans la  libération de ce qui persistait encore, pour enfin sentir et ressentir que nous ne sommes jamais seule dans nos épreuves…il suffit de tendre la main.

 

Je suis  heureuse de partager avec elle  les  grandes et lumineuses transformations qui nous arrivent.

 

Je la remercie d’avoir participé à m’accompagner sur le chemin de la Beauté, Bonté, et Vérité.

 

Je souhaite maintenant vous la présenter à travers les mots qu’elle dépose dans cette lettre ci jointe.

 

Maly.

 

********

Accompagnement de conscience / Lydie Bamière.

J’accompagne les êtres enfants et adultes sur leur chemin d’évolution de conscience. Nos schémas de pensées, nos croyances, nos émotions, nos dépendances, nos mémoires liées à nos expériences mal vécues et celles reçues par filiation humaine créent des voiles dans notre cœur et notre ciel intérieur qui ont pour conséquence de générer des distorsions de notre axe d’accomplissement. Le brouillard intérieur  filtre la capacité à faire croitre ses qualités d’Etre, à discerner ce qui est juste pour soi par le développement de l’écoute et du ressenti, à construire son axe de vie dans l’autonomie affective, à vivre dans sa cohérence en s’ancrant sur ses valeurs profondes. 

Libérer l’Etre des projections, des interférences psychiques, des mémoires, des empreintes parasites, des nœuds de l’histoire humaine, des conditionnements, des croyances limitatives procèdent au réalignement des plans physique, émotionnel et mental avec le Soi véritable. Le cœur est le centre du Soi véritable et la nature du Soi véritable est Amour, paix,  joie, expansion, liberté, plénitude …. J’accompagne la personne à réapprendre à entrer dans son cœur pour cultiver son jardin intérieur en semant des graines d’amour, de patience, de compréhension, de clarté, d’espoir, d’ouverture au changement. Je co-créée avec la Source universelle qui est par nature ordonnée et harmonieuse pour réajuster les différents plans de conscience de l’être selon l’ordre archétypal. 

Par ma capacité à me laisser agir par la Vie universelle et à focaliser mon attention sur le Grand Soi, je reçois l’énergie de Vie qui opère à travers moi  pour effacer les programmes de dualité, transmuter les informations discordantes, repolariser les énergies inversées, reconnecter les connexions à notre plan de conscience unifiée, activer les nouvelles fonctions reconnectées et libérer la mémoire de Vie . 

 

Cet accompagnement peut se faire à mon domicile ou à distance. Lydie Bamière Tel  06.03.10.44.20 

 



encore …les vertus!

« Vos défauts sont le résultat de mauvaises habitudes que vous avez contractées dans vos incarnations antérieures, et quand vous voulez vous en débarrasser, vous vous concentrez, vous vous acharnez sur eux. Eh bien, non, ce n’est pas une bonne méthode. Préoccupez-vous plutôt de ce que vous pouvez construire pour l’avenir. Dites-vous  : « Maintenant, je vais créer quelque chose de nouveau », et travaillez chaque jour avec une foi inébranlable, une conviction absolue. 

Prenez tous les éléments que Dieu vous a donnés : la pensée, le sentiment, l’imagination, et efforcez-vous de projeter en vous -même les plus belles images, de vous voir dans la musique, de vous voir dans la lumière, de vous voir dans le soleil, dans la perfection des formes, avec des qualités, des dons, des vertus : la bonté, la générosité, la possibilité de soutenir les autres, de les aider , de les éclairer. Un jour, c’est cette construction lumineuse, parfaite , qui recouvrira toutes les lacunes et les imperfections du passé. »

O.M.AÏVANOHV.



AIMER …puissance Hautamour…

 

« Personne ne peut nier qu’il soit très douloureux de perdre un être cher. Mais l’amour permet de surmonter cette douleur. Vous pensez que plus on aime, plus on souffre d’une telle séparation. Sur le moment, oui, sans aucun doute. Mais si vous avez aimé véritablement un être, avec le temps une autre forme de relation se crée entre lui et vous, vous le sentez comme une présence constante. Et la nuit, pendant le sommeil, vous êtes aussi avec lui. Au matin, vous ne vous souvenez peut-être pas de cette rencontre, parce que les voyages de l’âme pendant le sommeil ne parviennent que rarement à la conscience, mais avec le temps, vous ressentirez de plus en plus la force de ce lien. 

Dieu n’a pas fixé de limites à l’amour . L’amour est plus fort que la mort. Les êtres qui se sont aimés d’un amour véritable ne se quittent jamais, leur âme franchit tous les obstacles de la matière. »

O.M.A¨VANOHV.



 » Maître « 

 

« D’après l’usage que l’on fait du mot « maître » dans la vie courante , on se rend compte qu’il peut avoir plusieurs sens. Il y a le ma ître qui transmet son savoir à des élèves… le maître qui exerce son pouvoir sur des domestiques ou des esclaves… le maître qui excelle dans une discipline, domine une matière, que cette matière soit physique, intellectuelle, artistique. 

Mais un Maître spirituel ne cherche pas à devenir un expert en quelque matière que ce soit  ; c’est uniquement lui-même, sa propre matière, qu’elle soit physique ou psychique, qu’il cherche à dominer, maîtriser. Il ne s’impose pas à ses disciples, il lui suffit d’être ce qu’il est. C’est aux disciples de découvrir comment recevoir son amitié, sa protection , sa lumière, car il ne se tient jamais loin d’eux, il les accompagne et il parle à chacun une langue qu’il peut comprendre. Quelle est cette langue ? L’exemple. Il dit : « Aimez », et lui-même donne l’exemple de l‘amour désintéressé. Il dit : « Travaillez », et lui -même travaille. Il dit : « Supportez les souffrances », et lui-m ême accepte, sans se révolter, toutes les douleurs de l’âme et du corps. S’il est poursuivi ou accusé injustement, il ne cherche pas à se venger. Au

mal il répond par le bien. »

0.M.AÏVANOHV



kréa Broderie |
Réalisations en mosaïque |
CREA-PEINTURE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ED DECORATION ET ARCHITECTURE
| casemignon
| nicoangel