SOURIEZ….pour la photo et …

« Quand ils savent qu’on va les photographier, les gens spontanément sourient. Mais souvent, très vite après, leur visage se ferme : leur bonne humeur, leur gaieté n’était que de façade. Pourquoi ne font-ils rien pour entretenir en eux cet état bénéfique qui maintient la souplesse du cerveau et de tout le corps, ainsi que l’expressivit é du visage ? On dirait qu’ils ont unanimement décidé de perdre leur souplesse, leur jeunesse : ils sont fermés, figés, crispés. Comment peut-on aimer des gens pareils ? Ils sont insupportables et ils deviennent des fardeaux les uns pour les autres. 

En voulant être sérieux, soi-disant, combien de gens ont pris l’attitude la plus sûre pour se détruire eux-mêmes ! Et après ils adorent les enfants, oui, parce qu’ils voient que les enfants échappent à cette mentalité : ils se sentent libres, ils jouent, ils rient, ils sont simples, ils sont souples ; s’ils tombent, ils se relèvent et retournent à leurs jeux. Tandis que si un de ces adultes à la mine tellement sérieuse et fermée tombe une seule fois, c’est fini, il ne peut plus se relever. Pour se relever, il aurait fallu qu’il garde sa souplesse en apprenant à être gai et souriant. » 0.M.AÏVANOHV.



Laisser un commentaire

kréa Broderie |
Réalisations en mosaïque |
CREA-PEINTURE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ED DECORATION ET ARCHITECTURE
| casemignon
| nicoangel