Notre perle intérieure…

Pas de droits sur l'album 213796

 

En chacun de nous, il est  une lumière d’amour.
Chaque année le jour de Noêl nous rappelle que nous ne sommes qu’amour à l’intérieur; nourrir cette petite flamme chaque instant, c’est transporter et partager cette lumière bien au delà de nos coeurs.

Ressentez ….et Souvenez – vous.


 
********************************* 

« Une naissance n’est rien d’autre que le passage de l’invisible au visible, de l’immatériel au matériel, de la pensée à la réalisation. Dans notre corps, c’est la lune, principe féminin par excellence, qui préside à toutes les formes d’incarnation. En hiver, période pendant laquelle les nuits sont les plus longues et où la vie de la nature se ralentit, les conditions sont moins propices aux manifestations extérieures, et plus favorables au contraire à la vie intérieure : l’homme est poussé à entrer en lui-même pour préparer la naissance de cet enfant de lumière que certaines traditions ont symbolisé par une perle. La perle, qui vient de la mer, a comme elle des relations avec la lune.
Sur l’Arbre séphirotique, l’huître perlière, c’est Iésod, la séphira où se trouve la lune. Dans le corps cosmique, Iésod représente les organes génitaux. C’est là que la perle doit se former. Cette perle représente la quintessence la plus pure de l’amour. L’huître perlière, c’est le principe féminin qui met au monde une perle, l’enfant divin. »

O.M.AÏVANHOV.

 



devenir vivants…

« En restant froids, figés, ternes, sans amour, beaucoup de gens s’imaginent pouvoir réussir dans la vie. Les pauvres ! S’ils veulent réussir, il faut qu’ils s’habituent d’abord à devenir vivants, et on ne devient vivant qu’en apprenant à aimer ; pour cela aussi il y a des exercices à faire. Lesquels ? En voici un très facile.

À un moment où personne ne vous voit, vous levez votre main en envoyant tout votre amour vers la terre et le ciel, vers les Anges, vers le Seigneur, et vous dites : « Je vous aime, je vous aime, je veux être en harmonie avec vous. » En vous habituant ainsi à projeter dans l’espace quelque chose de vibrant, d’intense, vous devenez comme une source, comme un soleil.
Pourquoi certains êtres s’abritent-ils derrière un visage sinistre où l’on ne sent ni amour, ni bonté, ni même intelligence ? Ils ne s’aperçoivent pas combien cette attitude est pernicieuse, aussi bien pour eux-mêmes que pour les autres. Ils doivent apprendre à exprimer l’amour pour devenir vivants, pour que leur visage, leur regard, soient vivants, pour que leur présence soit vivante. » 

O.M.AÏVANHOV .



être généreux, pour être heureux!

« Combien de fois vous hésitez à manifester votre bonté en vous disant que personne n’appréciera votre geste : les humains sont ingrats et même méchants, pensez-vous, ça ne vaut donc pas la peine de chercher à faire quelque chose pour eux. Eh bien, voilà une façon de penser très pernicieuse, car elle vous paralyse dans ce que vous avez de meilleur.
Vous avez fait du bien et vous n’en avez pas été récompensé, vous avez même été trompé, c’est possible. Mais comprenez une fois pour toutes que votre conduite n’a pas à dépendre de l’attitude des autres. Faites le bien et n’attendez rien, comptez seulement sur Celui qui voit tout, qui sait tout. Lui seul peut apprécier vos actions bonnes et généreuses, et c’est donc de Lui que viendra la récompense… mais peut-être sous une forme différente de celle que vous attendiez. Vous serez en meilleure santé, plus fort, plus sage, plus heureux : n’est-ce pas la meilleure récompense ? »

O.M.AÏVANHOV.



les consciences, de nos mondes.

« Quel que soit le monde auquel elles appartiennent : minéral, végétal, animal, humain, toutes les créatures possèdent une conscience, mais suivant leur degré d’évolution, cette conscience est plus ou moins éloignée de leur corps. C’est chez les minéraux qu’elle est la plus éloignée, c’est pourquoi ils sont dans un état de complète inertie. La conscience des plantes se trouve au centre de la terre ; donc pour leur parler, pour qu’elles nous comprennent et qu’elles agissent, c’est là que nous devons essayer de les toucher. Les animaux non plus n’ont pas de conscience individuelle, mais une conscience collective en dehors d’eux, et chaque espèce possède une âme-groupe qui la dirige. S’ils ont par exemple des périodes pour la procréation, pour la ponte, pour les migrations, pour la mue, etc., c’est parce qu’ils obéissent à une âme-groupe en dehors d’eux et dont ils dépendent.
Quant à l’homme, il est le seul à posséder une conscience individuelle, c’est pourquoi il est un être pensant et libre. » O.M.AÏVANHOV.



un rendez- vous sur Aix en provence

cid0ec5704c99104f1b8969ab3ecb1427ab.jpg   

Restaurant L’Atelier des Arts

        4 Place Joachim Gasquet – 13100 Aix en Provence

             (angle rues Portalis et La Cépède)

    04.42.27.63.51   – latelierdesarts@hotmail.fr



kréa Broderie |
Réalisations en mosaïque |
CREA-PEINTURE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ED DECORATION ET ARCHITECTURE
| casemignon
| nicoangel